la naturopathie est complémentaire de la médecine allopathique, elle ne s’y substitue pas. Mon rôle n’est donc en aucun cas de vous demander de suspendre un traitement médical en cours. © Florence-Naturopathe - Création 2021

Qu’est ce que la Naturopathie ?

l’Organisation Mondiale de la Santé classe la Naturopathie 3 éme

médecine non conventionnelle.

Il s'agit d'une approche naturelle, holistique, éducative et préventive de la santé qui tire ses origines d'Hippocrate (médecin grec du IVème siècle avant JC). Le but étant de prendre en compte l’être humain dans sa globalité avec son passé, son présent et son expérience de vie. Elle vise à soutenir, stimuler et renforcer la santé globale de l'individu, la qualité de vie ainsi que les processus d'auto-guérison à l'aide de moyens naturels. C'est une médecine traditionnelle, reconnue par l'OMS, complémentaire de la médecine allopathique. Le rôle du naturopathe peut s'apparenter à celui d'un éducateur de santé qui vous accompagne pour retrouver ou maintenir un bon état de santé et de vitalité. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques »

La NATUROPATHIE aujourd’hui

Considérée comme « médecine complémentaire » par l'OMS depuis 1970 (Organisation Mondiale de la Santé). Classée « médecinenon conventionnelle » par le Parlement Européen. Officiellement enregistrée depuis 1968 au Bureau International du Travail (BIT) de l'ONU à Genève (CITP-68 BIT : 0-79.90, confirmé et précisé en 1988 par l'enregistrement n°3241. Développée aux USA depuis plus d'un siècle et en France depuis les années 1940.

Quels

sont

les

grands

principes

pour être en bonne santé ?

Se nourrir pour maintenir la vie et répondre aux activités physiques et psychiques : les aliments, l'eau, l'oxygène, la lumière, les minéraux, les oligoéléments, les vitamines, les enzymes. Éliminer les déchets des métabolismes et de l'activité cellulaire par les émonctoires (organes spécialisés) que sont le foie et la vésicule biliaire, les intestins, les reins, les poumons et la peau. Se recharger pour maintenir un haut potentiel d'énergie vitale indispensable pour que les organes puissent accomplir leur travail : elle constitue les réserves glandulaires et nerveuses. Se reposer pour se restaurer et se régénérer.